entete

L’invité zoom du dimanche

Un dimanche à 20h00 de temps en temps, nous vous proposons une rencontre entretien-conférence avec une personnalité.

Pour rejoindre la réunion zoom du dimanche :

Lien habituel https://us02web.zoom.us/j/89269123495 le code a été communiqué par newsletter.

Également disponible sur YouTube.

Isabelle COHEN le Dimanche 8 Mai à 20h Lire la Tora

Docteur en histoire des religions et en anthropologie religieuse, Isabelle Cohen est spécialiste de littérature biblique et de pensée juive. Elle est chargée de mission de la Commission Culture juive de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et a écrit Un monde à réparer. Le Livre de Job, nouvelle traduction commentée, paru chez Albin Michel en 2017.

La Tora est double et sa structure, foncièrement contradictoire. En effet, la tradition juive enseigne que la Tora est à la fois donnée à voir (écrite) et retirée, cachée (orale). Ainsi, insaisissable par nature et interdite à la possession, comme tout objet de désir, aimant et soucieux de renouvellement, la Tora se dérobe à la tentation du « faire corps avec ». Elle témoigne à la fois de l’absence et de la présence de Dieu, car sa parole y résonne. Et, précisément, le peuple juif sait dire, en miroir, la présence de l’absence. Gardiens de l’éternité du jeu amoureux, la Tora et Israël cherchent l’union sans la possession.

Quel acte permet l’union sans la possession ? Quelle union permet l’avènement à soi dans le souffle de l’autre ?

La Bible hébraïque s’inscrit dans une triple tradition : la méthode historico-critique, l’herméneutique juive et l’analyse littéraire. Si l’exégète est maître de ses outils, il reste qu’il se doit de rendre compte de ses arbitrages. Alors que la méthode historico-critique semble présupposer l’évitement du texte, l’herméneutique juive s’apparente à un véritable art d’aimer, engendré par un dispositif d’analyse proprement littéraire, dont l’enjeu est métaphysique.

A suivre :

- Dimanche 22 mai :

Sonia Sarah LIPSYC

Le monde de l’au-delà dans les Pirke Avot

Sonia Sarah Lipsyc, auteure, dramaturge, journaliste et fondatrice de Ora-Connaissance du judaïsme (Montréal).

Le Talmud cite à plusieurs reprises le monde de l’au-delà, en hébreu « ‘olam haba » et le traité des Maximes des Pères que l’on a l’habitude de lire entre les fêtes juives de Pessah et Shavouot, n’échappe pas à cette référence. Je vous propose un voyage dans quelques unes de ces paroles des sages qui nous initient aux défis de l’être humain, son libre arbitre, l’éthique souhaitée et la rétribution de ses actes dans ce monde ci et l’autre.

Pour tous niveaux et… pour mystiques et non mystiques….

- Dimanche 12 juin :

Pierre SAVY :

Dates-clés de l’histoire des juifs

Pierre Savy est historien du Moyen Âge et maître de conférences à l’université. Depuis 2016, il est directeur des études pour le Moyen Âge à l’École française de Rome. Il étudie l’histoire socio-politique de l’Italie du Nord et notamment la place qu’y occupent les Juifs. Ses recherches actuelles portent principalement sur l’action politique des Juifs dans une « longue Renaissance » italienne.

En septembre 2020, a été publiée par les Presses universitaires de France une Histoire des Juifs. Un voyage en 80 dates de l’Antiquité à nos jours, dirigée par Pierre Savy, avec Katell Berthelot et Audrey Kichelewski. L’ouvrage, traduit depuis en italien et en cours de traduction en anglais, comporte de brefs textes consacrés à 80 dates, majeures ou inconnues, attendues ou surprenantes, relatives à l’histoire des Juives et des Juifs dans la longue durée et à travers le monde. La conférence présentera le projet éditorial, reviendra sur quelques-uns des chapitres du livre et envisagera la signification de cette histoire extraordinaire.

dimanche 3/4 : Jean-Marie MATISSON

Procès Papon, quand la République juge Vichy

Jean-Marie Matisson livre un récit du procès de l’ancien préfet de Paris et ministre du budget, jugé et condamné au terme de vingt ans de procédure, à dix ans de réclusion pour crime contre l’humanité.

Il retrace l’ensemble de la procédure et en restitue les pièces importantes, de l’acte d’accusation à la sentence.

Comme dans son livre, un des plus complets sur l’affaire Papon, il explique comment la justice de la République a condamné pour la première et la seule fois, l’État français pour son rôle dans la déportation des Juifs de France

Jean-Marie Matisson est l’un des quatre premiers plaignants de l’affaire Papon, avec son père Maurice Matisson, sa grand-mère, Jacqueline et sa cousine, Esther Fogiel. Sa famille fut la première à se porter partie civile dans ce procès. Il est également Président d’honneur du Comité Laïcité République

dimanche 6/3 : Jean-Claude KUPERMINC

Une révolution dans le monde juif : l’action de l’Alliance israélite universelle

Une organisation juive internationale, capable de parler avec les diplomaties et les grandes puissances, pour défendre les Juifs dans le monde entier ? Une entreprise de scolarisation à grande échelle qui va toucher près de 200 communautés juives dans une vingtaine de pays pendant plus d’un siècle ? La création de la plus grande collection de livres juifs et d’archives précieuses en Europe ? Oui, l’Alliance israélite universelle a réalisé tout cela, et elle est encore active. Soyez prêts à un voyage illustré dans l’espace et dans le temps pour suivre les modifications radicales apportées à la vie de millions de Juifs à partir de 1860.

Jean-Claude Kuperminc est le directeur de la bibliothèque et des archives de l’Alliance israélite universelle. Animateur du Réseau Rachel des bibliothèque juives, il s’intéresse à l’histoire contemporaine des Juifs, au monde des archives et à la bande dessinée. Il a participé à l’aventure de DorVaDor dès les débuts du projet.

Vous retrouverez nos conférences sur la chaine YouTube

Emmanuel BLOCH - La Tsniout

De nos jours, il existe toute une littérature de livres halakhiques populaires, rédigés le plus souvent en hébreu ou en anglais, mais aussi parfois en français ou en yiddish, qui énumèrent de manière particulièrement détaillée les règles d’habillement auxquelles une femme juive religieuse doit adhérer afin de respecter les injonctions de la tsniout (pudeur). Or une simple observation historique permet de constater que les premiers spécimens de ces « Lois de la Pudeur » ne sont apparus qu’à la fin des années 1960. Depuis, les publications se multiplient, et le phénomène ne cesse de gagner de l’ampleur au sein du monde orthodoxe.

  • Dimanche 12 décembre à 20h00 sur zoom
    conférence de MB.SPIRE et P.BOUKARA sur André Spire

Le poète André Spire (1868-1966) a eu une influence capitale sur plusieurs générations d’intellectuels juifs français à qui il a inspiré une revendication sans complexe de leur identité. Issu d’un milieu de moyenne bourgeoisie lorraine, tenté par l’assimilation, c’est en combattant contre l’antisémitisme qu’il s’est découvert solidaire de tout son peuple. Il s’agira de raconter quelques étapes de son long parcours et de lire quelques-uns de ses poèmes, dans une conversation avec sa fille, Marie-Brunette Spire, traductrice des romans de l’Anglais Israël Zangwill et de l’écrivain yiddish Joshua Singer, dans une conversation avec Philippe Boukara, lui-même influencé par André Spire et ayant enquêté sur son rayonnement.

"les juifs sous Vichy"
Laurent Joly historien est spécialisé dans l’étude de l’antisémitisme durant le régime de Vichy sur laquelle il a écrit de nombreux ouvrages et Philippe Boukara est historien spécialisé dans l’étude du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

Philippe Oriol : Bernard Lazare, "orthodoxe en rien"

Bernard Lazare, "orthodoxe en rien"

Qui était Bernard Lazare, poète, critique, publiciste, historien, polémiste, militant anarchiste, premier défenseur de Dreyfus, nationaliste juif et sioniste ?

Philippe Oriol est historien et directeur de la Maison Zola-Musée Dreyfus qui va ouvrir dans quelques jours dans la propriété de Zola à Médan. Spécialiste de l’affaire Dreyfus, sur laquelle il a publié de très nombreux volumes, il s’est tout particulièrement intéressé à Bernard Lazare dont il a publié une biographie chez Stock (2003), réédité de nombreux textes dont la prochaine édition sera d’irraisonnables oeuvres complètes à paraître en 2022 aux éditions du Sandre.

  • mémoires d’un aventurier juif du Shtetl de Lituanie au Soudan du Mahdi par le Professeur Paul FENTON

Arabisant, hébraïsant et yiddishisant, Paul Fenton a fait des études rabbiniques à Jews’ College, Londres, et est spécialiste de la pensée juive médiévale et de la littérature judéo-arabe. Son champ de recherches couvre principalement le domaine de l’histoire culturelle juive en terre d’islam, surtout dans son expression philosophique et mystique. Il a publié de nombreux ouvrages. La parution de sa traduction, du yiddish avec annotations, de l’ouvrage de Getzel Sélikovitch sur les mémoires d’un aventurier juif du Shtetl de Lituanie au Soudan du Mahdi sera l’occasion d’écouter Mr Fenton nous conter les passionnantes pérégrinations de cet enfant prodige polyglotte avec un parcours hors du commun qui le conduira en France, en Afrique, en Italie, en Grèce et en Turquie....

  • Violences faites aux femmes, Martine MATTATIA association NOA
  • Abba Kovner, résistant juif de Wilno, poète et témoin au procès Eichmann, par Jean Luc Landier
  • Yom Hashoah, témoignage de Richard Prasquier.
  • Unorthodox - Autour de la série Netflix Invités : Masha Fogel, Eli Rosen (acteur qui joue le rabbin)
  • Le maire et les barbares - Eve Szeftel - Jean François Strouf, Antoine Spire, Yeshaya Dalsace. Eve Szeftel, journaliste à l’AFP nous livre le résultat de plusieurs années d’enquête sur les magouilles de certains politiques pour tenir certaines mairies. Elle accuse les élus de Bobigny mais aussi le député de la circonscription, Jean-Christophe Lagarde, d’avoir noué des relations avec plusieurs membres du “gang des barbares” responsable de la mort d’Ilan Halimi en 2006, à des fins politiques. Une enquête qui lève le voile sur la question du clientélisme en politique.
    Bobigny, préfecture du département le plus pauvre de France, va être le théâtre de la promotion de la voyoucratie et l’envers de la méritocratie républicaine.
    Cette enquête sidérante révèle que tout est possible pour gagner une mairie, certains pactisant avec des logiques mafieuses et le communautarisme.
    Une plongée au cœur de la corruption et du clientélisme politique qui détruisent la République.